Débarquement en Liberland

Alex on one of the two Liberland boats before landing

Alex, avant le débarquement

Après un premier voyage-découverte en juillet, je suis repartie à la recherche du Liberland. Et il y a une dizaine de jours, je l’ai presque trouvé. En tout cas, je l’ai vue de plus près cette terre promise. Le sable fin de la plage de Liberty Island en plein Danube était là en face de moi à quelques dizaines de mètres.

ShadowAlex

A bord d’un petit bateau à moteur, j’étais en charge d’une mission : photographier et filmer le débarquement d’un Britannique et d’un Américain sur une des plages du Liberland, une nouvelle nation épousant l’idéologie du libertarianisme, créée en avril 2015 par un politicien Tchèque de 31 ans, Vit Jedlicka.

Alex running to Liberland

Alex débarque sur Liberty Island

Les plages du Liberland donnent sur le Danube et son territoire qui représente une surface de 7km2 n’est accessible par la terre que via la Croatie. Depuis la fin de la guerre entre la Serbie et la Croatie, le territoire n’appartient officiellement à aucun des deux pays. C’est un no man’s land ou encore une “terra nullius” ou plutôt était jusqu’au 13 avril dernier, jour où Vit a planté le drapeau du Liberland en son coeur s’emparant ainsi du territoire et se faisant élire par un comité de trois personnes, Président du nouvel état…

Un geste que les Croates n’ont pas très bien pris. Depuis ils mènent la vie dure à qui tente de pénétrer sur le territoire du Liberland, même si en théorie la terre ne leur appartient pas. Ils arrêtent systématiquement quiconque (non détenteur d’un passeport Croate) tente de poser pied sur la terre promise. Vit Jedlicka lui-même a été arrêté deux fois. De quel droit me direz-vous ? Et bien, si vous essayez d’entrer au Liberland à pied depuis la Croatie, ses autorités vous arrêterons pour passage illégal de la frontière. Si vous essayez en bateau depuis la rive Serbe du Danube, on vous donnera la même raison… Une situation absurde puisque le Liberland ne fait pas partie de la Croatie.

avlibe

Le Danois Niklas Nikolajsen créé une diversion en nageant vers Liberty Island

Mais revenons à nos héros, ils sont prêts à sauter à l’eau, à courir dans les eaux du Danube jusqu’au sable de Liberty Island Beach. La vedette de la police Croate est à un bon mille. Grâce à une opération de leurre menée par le deuxième bateau du Libellant (plus gros, plus James Bond que le nôtre), la police met du temps à repérer le petit manège de nos héros, Alex et OB. En effet, le Danois Niklas Nikolajsen, trader de Bitcoins mais aussi boss du LSA (Liberland Settlement Association – le noyau dur d’activistes en charge de la conquête du Liberland, basés en permanence à Bezdan, un village Serbe tout proche de la terre promise), a carrément plongé dans le Danube et entamé une longue nage en direction de Liberty Island. Une diversion qui laisse le temps à Alex et OB de fouler le sable du Liberland et de crier victoire.

8197

Alex essaie de nous écarter du bateau de la police croate

Mais la police ne tarde pas à voir le subterfuge. Ils mettent la gomme et sont à nos trousses en trois temps trois mouvements. Nos hommes remontent à bord. Mince, l’hélice du moteur est prise dans un ban de sable. Alex saute hors du bateau, réussit à le dégager et notre super pilote aux allures de ninja – il est masqué d’un T-shirt orange pour garder l’anonymat -, réussit à nous sortir de cet enlisement qui aurait couru à notre perte et à une incarcération côté croate fort probable.

8207

Super Ninja Pilot a réussi à échapper aux Croates

Le bateau de la police fluviale n’abandonne pas l’affaire et nous course, nous force, en nous tournant autour, à rester dans les eaux croates du Danube – une ligne imaginaire au milieu du Danube sépare les eaux Serbes des eaux Croates – .

8174

Alex et OB sur Liberty Island

En eaux croates, ils peuvent nous arrêter pour passage illégal de la frontière. Alors ils mettent la gomme, nous tournant autour de plus en plus et créant de méchantes vagues pour tester l’équilibre de notre petite embarcation.

8223

OB avec le drapeau du Liberland

Malgré un déploiement de force beaucoup plus puissant de leur part, notre pilote ninja se dévoile en James Bond et assure un dénouement héroïque à la scène d’action qui nous a quand même bien fait monter l’adrénaline. Ninja nous ramène sur les berges Serbes.

8244

Alex accueilli sur la berge Serbe par le président du Liberland, Vit Jedlicka

Alex pousse un cri victorieux de Mohican et nous sommes accueillis par un très militaire “Mission Accomplished” : le débarquement a bien eu lieu, suivi d’un rembarquement évitant de nouvelles arrestations. Les images sont dans la boîte, l’opération médiatique est réussie ! Pour en voir plus, voici la vidéo de LSA.

8366

Le repos du guerrier, une fois la mission accomplie

8384

Niklas Nikolajsen poste sur FB…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s